Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 23:22

                                        

La grande question, que beaucoup ce sont déjà posés dans tout les domaines de l'éditions papier.

L'internet va t'il à terme tuer toutes les éditions papiers ??

C'est la question qu'on peut se poser en prenant le très récent exemple de PREMIERE.

Le magazine Français du cinéma vient d'arrêter son édition US ce mois ci. Annonçant que le magazine se terminerait avec l'édition du mois de mars et qu'il continuerait uniquement sur Internet.

Gros trou désormais dans le monde de la presse cinéma US, puisque c'est tout de même un grand nom qui disparait.

Une ancienne journalise de l'édition US l’a clairement dit. Si le magazine c’est arrêté c'est clairement à cause d'Internet.

A la rapidité à laquelle les informations circulent sur la toile, il est devenu très difficile pour un magazine d'apporter quoique ce soit de nouveau ou d'exclusif.

Qui plus est, les annonceurs  savent que désormais le net est un moyen de communication beaucoup plus puissant que la presse papier. Donc qui dit moins de pub, dit moins de revenus publicitaire et donc plus de difficultés à tenir un magazine.

En France le magazine qui fait partie des grands noms de la presse cinéma subit lui aussi de plein fouet cet effet. Le magazine enchaine les nouvelles formules sur nouvelles formules depuis près de 3 ans sans arriver à freiner la chute de ses lecteurs.

Ce statut vaut aussi pour d’autre nom de la presse cinéma. Les Cahiers du cinéma ce sont décidés à lancés leur édition numérique. WWW.E-CAHIERSDUCINEMA.com

Dernièrement, PREMIERE à annoncé qu’ils allaient procéder à une nouvelle refonte du magazine. Cette fois ci, plus en profondeur, puisque pour rester sur le marché, le magazine va s'élargir au monde du spectacle.

En plus du cinéma, on devrait retrouver du théâtre et d’autre reportage en relation avec le monde du spectacle et du divertissement.

C'est probablement un  dernier essai pour le magazine, qui appartient au pôle presse du groupe LAGARDERE qui restructure sérieusement toute ses revues  déficitaires depuis près d’un an.

 Souhaitons à PREMIERE FRANCE un sort plus agréable qu'à son édition AMERICAINE.

Pour les bilingues, Anna Thompson ancienne journaliste à PREMIERE édition US, à écrit un article sur la débâcle de la presse papier cinéma, en ligne sur le site VARIETY.

La nouvelle formule d'un magzine cinéma

 

J'apprécierais avoir vos avis à toutes et à tous pour savoir ce que vous pensez.

 



Partager cet article

Repost 0
Published by Donnyph
commenter cet article

commentaires

Donnyph 13/04/2007 22:57

Je suis assez surpris par ton commentaire assez radical vis à vis de premiere.
Faudrait que tu me donne des exemples de pages peoples dans premiere selon toi ,car moi de mémoire j'en ai pas vu ,peut etre deux ou trois encarts sur un ou deux ragots directement en rapport avec des projets de films (comme tous l'on fait par exemple avec la grosse d'Angelina Jolie et son implication ou non dans Sin city) mais sinon je n'ai jamais rien vu qui justifie qu'on compare Premiere à un tabloid .
Pour moi CINE LIVE est dépassé depuis longtemps ,ils ont une exclu tous les 36 du mois ,ils proposent encore un dvd pour regarder les bandes annonces ,ce qui augmente le prix du magazine ,et qui n'a aucune utlilité vu toute les plate formes de vidéo qu'il existe aujourd'hui sur le net.
Et il est clair que ceux qui acheter CINE LIVE, sont prioriterement ceux qui possedent un pc et aujourd'hui une grande majorité de ceux qui ont un pc ont aussi le net ...

Spazmatazz 13/04/2007 21:18

Il faut se rendre à l'évidence.
Inernet est le centre de la communication et aucun média ne peut rivaliser à l'heure actuelle.
Que la presse écrite disparaisse au détriment du net n'est en aucun cas une surprise pour moi.
Les gens veulent être au courant en temps réel et ne plus attendre la fin du mois pour avoir des infos périmées.
A terme il en sera de même pour la télévision ou la radio.

Reznik 13/04/2007 10:15

Je suis un lecteur fidèle de Première depuis 4 ans et je suis assez satisfait par leur nouveau format.
S'élargir sans se travestir : voilà une mutation réussie.
Le mag est plus cher d'1 euro, mais plus complet et toujours à cheval entre cinéphiles purs et grand public, entre blockbusters et films intimistes et entre film français et etrangers...bref: un très bon compromis.

Longue (sur)vie à Première !

iftol 13/04/2007 10:09

et peut-être que les pages people commençaient à prendre trop de place dans le journal au papier glacé...la conccurence des tabloïds est rude.
Première ne se prend pour de la merde et à force de prendre la grosse tête, est delaissé par de nombreux lecteurs...evidemment j'en fait partie...Je prefère amplement le ton de ciné-live...