Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 00:04

Ce devait être le mastodonte de la WARNER BROS, LE film de super héro du studio qui lui permettrait de retrouver une certaine image au box office en termes d’adaptations de Comics.

En effet, SUPERMAN RETURNS en 2007 est un échec commercial, et BATMAN BEGINS, bien qu’acclamé par la critique est boudé par le public. Qui plus est, le film  date déjà de 2005. Entre temps, la FOX vient de faire un carton avec X-MEN 3 en 2006

La WARNER a donc besoin d’un GROS projet de SUPERHEROS

En Septembre 2007, quand la WARNER officialise la mise en production du projet d'adaptation du comic book JLA, la ciné sphère s'étonne !

Comment, dans un film, arriver à réunir les plus grands personnages de l'univers comics de l'éditeur DC ?

SUPERMAN, BATMAN, WONDERWOMAN, FLASH et d'autres, tous réunis dans un seul et même film !

Impensable pour beaucoup et pourtant la WARNER est bien décidée à aller au bout de son idée.

En moins de 3 semaines, le studio officialise un réalisateur au projet. Ce sera George Miller, réalisateur des mythiques MAD MAX et récemment auréolé de l'oscar du meilleur film d'animation pour HAPPY FEET.

Bien qu'HAPPY FEET soit un succès au box office, le réalisateur n'a pas fait de film « pop corn »  à proprement parler depuis quelques années déjà  et les fans comment à grincer des dents sur la toile.

Viens ensuite le problème du casting ; Nous sommes fin 2007 et la WGA, le syndicat des scénaristes américains se déclare en grève le 3 Novembre 200 paralysant ainsi toute l'économie cinématographique et télévisuelle du pays.

En effet  ,95% des scénaristes sont membres du syndicat et ceux qui ne feront pas grève risque d’être exclu du syndicat !

Néanmoins La WARNER arrive tant bien que mal à boucler son casting, avec chacun des personnages nécessaires à l'histoire.

Le studio a donc désormais un Réalisateur, un casting mais il lui manque le plus important.

Un scénario concret. La seule chose dont dispose George Miller est une première ébauche du script, un brouillon,  qui ne permet pas selon le studio de réaliser le film.

Pire encore, les dirigeants du studio s'en mêlent et commence à emmètre des doutes sur la crédibilité du casting, composé en grande partie d'acteurs très jeunes, peu expérimentés et surtout peu connus du grand public.

En Janvier 2008, alors que la grève des scénaristes est à son paroxysme et qu'aucun accord ne semble pouvoir être trouvé  pour mettre fin à la crise, le studio prend la décision de stopper la production de JLA , du moins jusqu'à la fin de la grève.

Il faut savoir qu’à ce moment là, la WARNER est loin de se douter que BATMAN THE DARK KNIGHT sera le succès colossal qu'il a été.

Février 2008, la grève est enfin terminée. Entre temps, la WARNER à du se résoudre à laisser filer son casting  pour leur permettre se focaliser sur d'autres projets durant le hiatus de la production de JLA .

Bien que George Miller soit toujours à bord, rien n'ai moins sur pour les acteurs. En tout cas, les scénaristes se remettent au travail pour arriver à pondre un vrai scénario.

Comme s'il n'y avait pas eu assez d'emmerde comme ça depuis le début de la production, voila qu'en Mars 2008, le gouvernement Australien oppose une fin de non recevoir au studio pour pouvoir tourner sur leur territoire.

On en saura pas plus.

Aujourd'hui, alors que BATMANT THE DARK KNIGHT est un triomphe mondial, que Heath Ledger est rentré dans la légende pour son interprétation du Joker et qu'il pourrait bien devenir le premier acteur à recevoir un Oscar à titre posthume, la WARNER revoit ses plans.

2008 se terminera finalement plutôt bien pour le studio, quant à 2009, le buzz autour de WATCHMEN est excellent sur la toile et le film pourrait lui aussi être la surprise de l'année prochaine. Sans oublier que pour multiplier les chances de profits, le prochain Harry Potter fera ses débuts en Mai 2009, période d’ouverture des Blockbusters estivaux.

En attendant, JLA se retrouve désormais sans réalisateur, George Miller ayant annoncé dans une interview lors d'un Talk Show Australien, qu'il se retiré du projet et qu'il n'était plus concerné de prés ou de loin par cette production.

Il rajoute aussi, que si le film se fait, il y' a de fortes chances que le casting soit à refaire.

 

Voila

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires