Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 23:59

Source: IESB.NET

2008 a été une année plutôt houleuse pour le studio DREAMWORKS  puisqu'elle elle l'aura vu se séparer de la PARAMOUNT, pour se rapprocher d'UNIVERSAL dans le but d'assurer la distribution de ses films.
Un rapprochement souhaité par Spielberg, bien que d'autres exécutifs du studio aient aimé se rapprocher d’autres studios.

En ce début 2009, le scénario de rupture de 2008 se reproduit, puisque le quotidien NYTIMES annonce que DREAMWORKS vient de mettre fin à son contrat de distribution avec UNIVERSAL.
A la place d'UNIVERSAL, WALT DISNEY serai déjà en négociation pour reprendre un contrat de distribution du même type.

Le deal serait profitable aux deux studios, qui en ces temps de récessions rencontrent tout deux des difficultés financières.
DREAMWORK n'a pas réussi à rentabiliser l'argent investit par RELIANCE BIG ENTERTAINMENT, le studio indépendant indien, qui avait investit pas moins de 500 millions de dollars dans la compagnie de Spielberg en 2008.
Quant à Disney, ils viennent d'annoncer une chute de 64% de leur chiffre d'affaires, en grande partie due au ralentissement des ventes de dvd dans le monde. Ses autres studios/divisions comme TOUCHSTONES PICTURES ou MIRAMAX n'ont pas réussi non plus à faire suffisamment de profits en 2008 pour permettre à la souris américaine de rester dans le vert.

Si aucun des deux studios n'a souhaité faires de commentaires auprès du NEW YORK TIMES, UNIVERSAL a quant à lui lâché un communiqué auprès du Hollywood Reporter.

« Dans un retournement de situation tragique qui remet en question le futur de DREAMWORKS, Universal Pictures a déclaré Vendredi qu'il ne distribuait plus désormais les films de DREAMWORKS

Selon un article du NEWYORK TIMES, Steven Spielberg serait en négociation avec WALT DISNEY concernant un accord de distribution

Universal a diffusé un communiqué déclarant: "Universal Pictures a mis fin aux discussions avec DREAMWORKS concernant un accord de distribution. Durant ces dernières semaines, DREAMWORKS a demandés des modifications substantielles sur des termes précédemment négociés et acceptés. Il apparait clairement que les besoins de DREAMWORKS et les intérêts économiques d'UNIVERSAL ne peuvent plus s’accorder.
Nous leur souhaitons bonne chance dans la poursuite de leurs tentatives pour trouver un investisseur et un distributeur. »



Autant dire que les choses vont mal pour DREAMWORKS, étant donné que le seul film à avoir vraiment fait des bénéfices en 2008 au box office était INDIANA JONES 4.
Il faut aussi espérer que la rupture de ce contrat ne mette pas en péril la production de TINTIN qui vient tout juste de débuter et qui pourrait soit être le dernier film issue de l'accord PARAMOUNT/ DREAMWORKS, soit passé dans le giron du prochain distributeur.

Ne reste plus qu'a attendre la réponse de DISNEY qui semble plus que partant pour s'associer avec SKG



Partager cet article

Repost 0

commentaires